Un humain: ça marche comment ?

Une quête de sens

Bac en poche, je commence mes études par un IUT de biologie et j’obtiens mon D.E de diététique en juin 1990. Je découvre le monde hospitalier, les soins et les patients. Immédiatement, j’ai pensé faire médecine, mais en rencontrant des kinés, j’ai trouvé le métier intéressant et surtout, la durée des études plus courte ! Après l’obtention de mon D.E de kinésithérapie en 1994 à Montpellier, je m’installe le 1er janvier 1996 en cabinet libéral à Dieulefit où je vais mener tout un champ d’expériences en m’efforçant de répondre aux attentes de mes patients.

Dès 1995 à 2010, je me lance dans des expéditions polaires, seul ou à plusieurs, où j’expérimente la solitude, l’effort et l’engagement dans des conditions extrêmes (cf onglet Explorateur). Cette prise de risque me rapproche de mes patients par la souffrance (volontaire pour moi) et la proximité ressentie de la mort. Cela m’aidera beaucoup dans l’accompagnement des mourants mais aussi au quotidien.

En 1996, je découvre et me passionne pour la médecine chinoise, selon la méthode Lavier, grâce à la rencontre de mon maître en la matière : le docteur Alain Mestrallet, gynécologue et obstétricien. Un homme exceptionnel qui, pendant plusieurs années, me permettra d'apprendre et d'intégrer la philosophie chinoise à ses côtés en l’observant travailler dans son cabinet place Bellecour ou encore à la maternité des Minguettes à Lyon, où il mettait des bébés au monde avec moxas et aiguilles d’acupunctures.

En parallèle, je prends des cours d’ostéopathie, d’homéopathie, d’aromathérapie, de levées de tensions ; en bref je cultive mon jardin intérieur.

Début 2000, je prends conscience de la place prépondérante de la langue et des fonctions neuro-végétatives au cours de la croissance et je me dirige vers des dentistes « fonctionnalistes ». Je rencontre Rodrigue Mathieu et Michel Montaud avec qui j’apprends les liens entre la bouche et le cerveau ainsi que le fonctionnement des activateurs buccaux, véritables outils d’auto-guérison.

Je découvre grâce à cet outil les lois fondamentales physiologiques qui m’amène à considérer le terrain, les fonctions cérébrales droite et gauche, et les préférences motrices. Je comprends que nous développons tous depuis la naissance des stratégies comportementales qui nous sont propres et qui suivent les lois d’apprentissages cérébrales. Il n’y a pas de hasard, seulement des choix stratégiques inconscients qui vont favoriser un terrain sur lequel peut se développer ou non une maladie.

Je continue dès lors mes recherches au travers d’autres outils comme l’Orthobiotic avec le docteur Christian Roche, la Méthode Padovan, les techniques de Rebirth, l’hypnose, la gemmothérapie, la psycho-généalogie … La maladie prend du sens.

Ces diverses approches m’ont nourri, même si tout n’était pas toujours à prendre au pied de la lettre. Ces formations me permettent aujourd’hui d’appréhender l’être humain dans sa globalité pour ramener le patient vers son équilibre fonctionnel, en se basant sur la physiologie intégrative du corps, des émotions et de l’esprit.

© Photos Florent Tortel

© Photos Arnaud Tortel

© Photos Arnaud Tortel

© Photos Arnaud Tortel / Florent Tortel


Recherche et Découverte

Curieux depuis mon plus jeune âge, j’ai toujours pris plaisir à découvrir, apprendre et comprendre comment fonctionne l’être humain.

En 2010, lors d’une exploration polaire au Sptizberg (île norvégienne), je découvre, via mon équipementier de sac de couchage, un tissu riche en oxydes métalliques minéraux, sensé renvoyer mes propres infrarouges et donc me réchauffer. Je n’observerai pas de chaleur, mais je découvre l’action des oxydes métalliques minéraux sur la microcirculation via la réflexion de mes propres infrarouges. De retour, j’ai eu l’idée d’utiliser ce tissu pour fabriquer des patchs capables de remplacer mes aiguilles afin de stimuler des points d’acupuncture pendant plusieurs jours. J’ai immédiatement pressenti que j’avais dans les mains la possibilité d’atteindre cet outil idéal, stimulant l’organisme avec sa propre énergie, sans l’intervention d’actifs chimiques.

En 2012, j’organise avec plusieurs kinésithérapeutes une étude contre placebo en double aveugle sur 110 personnes, qui vient prouver l’efficacité des patchs, avec 93% de résultats positifs sur des perturbations musculo-articulaires !

A cette même période, je deviens le physiothérapeute de l’équipe Internationale de trail running chez Salomon. Les athlètes comme Kilian Jornet ou François d’Haene vont m’aider à mieux comprendre le fonctionnement des patchs sur les douleurs (musculaires, articulaires, tendineuses…), sur l’équilibre générale (via la stimulation des chaines musculaires) ou la cicatrisation, m'ouvrant peu à peu à toutes les possibilités de ces outils d’auto-stimulation exceptionnels.

En 2014, les patchs Active Patch 4U sont mis sur le marché.

Dans un autre domaine, mon goût de la découverte m’amène à devenir « passeur » en 2015 dans la série documentaire : « La face cachée des super-héros » pour Canal +.

A chaque épisode je vais à la rencontre d’un(e) célèbre sportif de l’extrême pour découvrir et partager son univers et mettre en lumière ses « super pouvoirs » grâce à mon expertise sur le corps humain.
Il en ressortira huit superbes rencontres et autant de films différents sur ses athlètes hors-normes.

Dans la poursuite de ma quête de recherche et de développement, en 2018 je développe en collaboration avec la R&D de Salomon : la gamme de vêtements NSO. Cette gamme de vêtements de sport innovante intègre directement la technologie des patchs au sein même du tissu pour venir stimuler des points précis pendant l’effort. Nous avons déposé avec Serge Chapuis (Designer – Responsable Recherche et Développement Salomon) un brevet sur le placement clé des patchs sur le tissu.

Toujours en 2018, je met au point et brevète un nouveau concept unique; la technologie eNOsyntex basée sur 2 grands principes : l’oxydo-réflexion et la résonance naturelle de l’eau morphogénique.

De cette technologie naitront les patchs Stimcare, lancés en octobre 2019.

© Photos Thierry Robert

© Photos Florent Tortel

© Photos Florent Tortel

© Photos Andy Parant

© Photos Serge Chapuis

© Photos Serge Chapuis


Partager et transmettre

J’ai toujours aimé partager et transmettre mes connaissances et mes recherches cliniques.
En 2001, j’interviens au sein de formations proposées par des collègues (Utilisation des activateurs, l’Orthobiotic) où je témoigne de mes expériences pratiques.

Peu à peu, je lance mes propres cours tirés de l’expérience clinique sur les lois fondamentales physiologiques que j’ai découvert et sur les différents outils techniques que j’utilise.

Dès 2014, je lance des formations spécifiques sur l’utilisation sur-mesure des patchs pour les thérapeutes.

En 2016, j’intègre l’ensemble de mon enseignement pratique dans « La Programmation Neuro Fonctionnelle » et crée en 2018 l’institut de formation « PNF Thérapie ».

On y retrouve toutes les techniques que j’enseigne depuis bientôt 20 ans.

 

Pour les rendez-vous au cabinet, merci d’envoyer un message à : arnaudtortel@arnaudtortel.com

© Photo Florent Tortel

© Photo Florent Tortel